Mr Vagabond ou le virus du burger à Vic

Rédac Mon Journal Local 65 | |
Food Trucks Mr Vagabond Plan de travail 1 | Mon Journal Local
Le Citroën HY de "Mr Vagabond" cartonne à Vic - Photo : Mr Vagabond
Temps de lecture : 2 minutes

Miam Miam. Nous sommes allés à la rencontre de Camille, c’est lui qui a installé la marque « Mr Vagabond » à Vic. Et ce n’est que le début car il a des projets plein la tête.

L’aventure de la marque « Mr Vagabond » a démarré en 2016 à Adé dans le food truck de David Bloyet. Depuis, le développement est continu et « Mr Vagabond » est devenu une franchise fleurissante avec ses délicieux burgers artisanaux et ses restaurants à Tarbes, Lourdes, Pau ou bien encore Anglet. Camille Saur, jeune entrepreneur passé par la chaudronnerie, a senti le bon coup et a réussi avec succès à imposer son Citroën HY estampillé « Mr Vagabond » sur la place vicquoise : « Je connaissais le patron de la franchise, David, qui est un ami et un mec formidable avec le cœur sur la main. C’est lui qui m’a poussé et encouragé à me lancer. J’ai tellement apprécié l’état d’esprit véhiculé par la marque que je n’ai pas hésité. Mon but est de faire de la qualité en gardant les valeurs fondatrices de la franchise.»

Découvrez le food truck « Mr Vagabond » 

« Il y a une carte de burgers qui est identique dans toutes les franchises, avec une diversité de l’offre qui convient au plus grand nombre. Mais à côté de ça nous sommes libres et nous pouvons proposer des créations « maison »  (des desserts ou autres) ou des produits en circuit court comme des boissons et des bières artisanales. Il est d’ailleurs important de signaler que nous favorisons les producteurs et artisans locaux. Je travaille par exemple avec un boulanger vicquois …Certaines mauvaises langues disent que le circuit court c’est plus cher, mais je m’inscris en faux et en plus cela favorise l’économie locale, donc l’emploi. »

Pourquoi Vic ?

« La franchise s’est développée dans d’autres zones du département comme Tarbes, Lourdes ou Bagnères, mais absolument pas sur le nord. Habitant à Montaner j’ai saisi l’opportunité de venir sur Vic. C’est une ville qui indiscutablement se dynamise, avec un environnement proche qui me permet de développer la partie événementielle de mon activité. J’ai d’ailleurs de plus en plus de demandes en ce sens … Beaucoup d’événements type festivals ou fêtes de villages font appel à nos services et à nos prestations car le HY fait écho aux valeurs d’antan. On se rappelle de ces camionnettes qui venaient dans les villages pour vendre de l’épicerie et du pain. »

« Le HY fait écho aux valeurs d’antan »

Camille SAUR

Les « Tablées de Vic » un super souvenir pour Camille

Pour la deuxième fois la mairie de Vic et l’association organisatrice ont permis à Camille Saur d’être associé au désormais célèbre festival de la gastronomie : « Honnêtement c’était assez bizarre de me retrouver avec mes burgers sur cet événement. Mais les chefs présents étaient vraiment ouverts d’esprit, et ils m’ont d’ailleurs donné plein d’idées de recettes pour les burgers. Je pensais qu’ils allaient me mettre un peu de côté mais pas du tout en fait … Ils étaient bienveillants, sympathiques, j’ai adoré. »

Camille compte bien continuer son développement. Un resto en dur ? Pourquoi pas. – Photo : Mr Vagabond

Retrouvez Camille et son équipe à Vic-en-Bigorre mercredi, vendredi et samedi, et à Andrest les jeudi et dimanche.

Sur le net : www.mr-vagabond.net/burger-vic/

Sur Facebook et Instagram

Le Shamrock, « the » pub tarbais

Rédac Mon Journal Local 65 | |
Le Shamrock, "the" pub tarbais | Mon Journal Local
une véritable ambiance
Temps de lecture : < 1 minute

 Découvrez au plus vite ce pub tarbais qui a une âme, une véritable ambiance. Des bières à déguster, un resto qui « cartonne », des lives etc. Passez un bon moment au 15 place de Verdun à Tarbes.Rendez-vous sur la page Facebook : facebook.com/Shamrock.irish.pub.tarbes

Le Shamrock, « the » pub tarbais

En Appart’et, les meilleures idées cadeaux

Rédac Mon Journal Local 65 | |
En Appart'et | Mon Journal Local
En Appart'et, les meilleures idées cadeaux
Temps de lecture : < 1 minute

Il y a tout dans cette boutique dans laquelle on se sent si bien. Des mugs, des lampes, des savons etc. Tout ce qu’il faut pour une déco originale ! Avec 100% de produits de qualité !
Une petite visite s’impose : 22 rue Maréchal Foch – 65500 Vic en Bigorre
Rendez-vous sur la page Facebook : facebook.com/enappartet/

En Appart’et, les meilleures idées cadeaux

L’hypnose, le bon remède pour aller mieux

Rédac Mon Journal Local 65 | |
Valérie Delva hypnothérapeute | Mon Journal Local
Valérie Delva hypnotise pour sauver nos maux - Photo : MJL 65
Temps de lecture : < 1 minute

Valérie Delva est hypnothérapeute à Camalès. Elle peut vous aider à résoudre toutes vos problématiques (mal être, stress, arrêt du tabac…), et nous l’avons rencontré pour mieux comprendre l’hypnose.

Sur le net : www.valerie-delva-hypnose.fr

et sur Facebook

Tel : 06.76.56.00.18

Valérie Delva hypnotise pour sauver nos maux – Photo : MJL 65

Ilann Five, la marque tarbaise qui fait la tendance !

Rédac Mon Journal Local 65 | |
Daniel Novais de Almeida d'Ilann Five dynamise la rue Brauhauban - Photo : MJL65
Temps de lecture : < 1 minute

Sous la houlette de son patron Daniel Novais de Almeida, Ilann Five explose les compteurs sur les
réseaux sociaux. Cette boutique située 8 rue Brauhauban a une vraie communauté autour d’elle, le signe
d’un succès qui ne se dément pas. Un conseil : il faut courir chez Ilann Five pour découvrir les nouvelles
collections !!

Sur le net : www.ilannfive.com
et sur Facebook et Instagram

Daniel Novais de Almeida

Christine Strauss a une mission : vous protéger

Rédac Mon Journal Local 65 | |
Christine Strauss, les assurances avant tout - Photo : MJL65

Temps de lecture : 2 minutesRendez-vous est pris au sein de son agence SwissLife. Christine Strauss accueille votre média préféré avec un sourire accueillant et chaleureux, visible y compris avec le masque. Après un vivant aparté sur l’actualité sanitaire et économique, cette entrepreneuse passionnée nous a présenté son enseigne : « SwissLife est bien une compagnie suisse dont le siège est à Zurich, et qui est présente en France depuis 110 ans ! Elle a été la première à commercialiser de l’épargne retraite dans notre pays. » Et de surenchérir sur la philosophie de l’entreprise : « Ils ne font pas de la publicité à outrance, et préfèrent axer leur communication sur le sérieux de la marque. Ils créent des contrats innovants, et misent depuis toujours sur des ingénieurs financiers doués. Ils sont notamment des spécialistes de la gestion de patrimoine à un très haut niveau. »

Lire la suite