L’ours Goiat fait débat

Rédac Mon Journal Local 65 | |
Temps de lecture : < 1 minute

Le Ministère de la Transition écologique a prolongé jusqu’à fin juin l’autorisation de capture de l’ours Goiat, soupçonné de plusieurs attaques dans les Hautes-Pyrénées. L’objectif est de le ré-équiper avec un GPS pour le suivre à la trace et ainsi prévenir les prédations. Plusieurs associations environnementales ont contesté cette autorisation en déposant un recours devant le Conseil d’Etat et dénoncent un acharnement politique et médiatique contre cet ours jugé à problèmes par les éleveurs et les autorités.