Manque de médecins légistes dans le 65

Rédac Mon Journal Local 65 | |
Temps de lecture : < 1 minute

Le Procureur de la République de Tarbes vient de dénoncer un manque de moyens et un manque de médecins légistes pour traiter un nombre d’affaires qui explose ! Sur les onze derniers mois de 2021, pas moins de 220 viols ou violences sexuelles ont été déplorés dans les Hautes-Pyrénées. La moyenne annuelle s’établissait chaque année à 90 affaires de ce type. Des victimes qui, faute de structure dédiée, sont obligées de se déplacer sur Pau pour se faire examiner.